Prévention et lutte contre les infections

La sécurité des clients est une priorité essentielle des Services de santé Royal Ottawa. Pour veiller à la sécurité de nos clients, nous visons à réduire la propagation des maladies transmissibles et des infections nosocomiales. Le Programme de prévention et de lutte contre les infections du Royal a été élaboré en s’appuyant sur des pratiques et procédures fondées sur des données probantes. Il comporte de nombreux éléments qui visent à assurer la sécurité des clients, du personnel et des visiteurs, notamment la surveillance des maladies infectieuses, l’hygiène des mains, l’éducation, la communication et la surveillance des éclosions. Nous nous efforçons de prévenir et de réduire la propagation des infections entre les fournisseurs de soins, les clients et les visiteurs.

Notre personnel de prévention des infections participe activement à des programmes de réduction de la propagation des maladies transmissibles et des infections nosocomiales et fournit des renseignements au personnel, aux visiteurs et aux clients à ce sujet. Nous avons mis en place un programme de surveillance des taux d’infections pour nous assurer qu’ils demeurent faibles. Notre objectif final est de veiller à la sécurité de nos patients et de fournir d’excellents soins à toutes les personnes qui nécessitent nos services.

Depuis 2010, le ministère de la Santé et des Soins de longue durée exige que les hôpitaux de l’Ontario publient un rapport sur neuf indicateurs de sécurité des patients. Les Services de santé Royal Ottawa font rapport sur les indicateurs suivants :

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les résultats des indicateurs de sécurité des patients de Qualité des services de santé Ontario (QSSO).


Clostridium difficile (ICD)

Qu’est-ce que le C. difficile?

Le C. difficile (Clostridium difficile) est une bactérie qui forme des spores que l’on peut retrouver parmi les bactéries normales présentes dans le gros intestin. Une personne contracte une infection à C. difficile à la suite de l’élimination ou de la diminution des autres bonnes bactéries dans son intestin, ce qui permet à la bactérie C. difficile de croître et de produire des toxines. Ces toxines peuvent endommager l’intestin et provoquer des diarrhées.

Que fait le Royal pour minimiser le risque d’infection à C. difficile dans ses établissements?

Une bonne hygiène des mains (c.-à-d., se laver les mains soigneusement et souvent) est le moyen le plus efficace de prévenir la propagation des maladies infectieuses comme le C. difficile. Le Royal s’engage donc à promouvoir l’hygiène des mains dans le cadre des soins aux clients. Nous mettons à disposition des désinfectants pour les mains à base d’alcool ainsi que de l’eau et du savon à l’échelle de nos établissements pour que le personnel, les clients et les visiteurs puissent s’en servir. Nous suivons également les conseils du programme Lavez-vous les mains de l’Ontario, y compris les activités de formation du personnel et de vérification des pratiques en matière d’hygiène des mains.

Tout client atteint d’une diarrhée à C. difficile sera isolé jusqu’à ce qu’il ne présente plus de symptômes pendant au moins deux jours. Les membres du personnel qui entrent dans la chambre du client devront porter une blouse et des gants ainsi que se laver les mains avant de quitter la pièce.

De plus, le Royal travaille avec son équipe d’entretien ménager pour s’assurer que l’environnement est propre et que les meilleures pratiques de nettoyage sont respectées dans les situations où un client est atteint d’une infection à C. difficile.

Pour en savoir plus, consultez la Fiche d’information pour les clients atteints du C. difficile.

Le Royal affiche chaque mois ses taux d’infection à C. difficile en ligne. Vous trouverez sur ce site Web des renseignements sur les taux d’infection à C. difficile acquise à l’hôpital.

  Avril 2017 Mai 2017 Juin 2017 Juillet 2017 Août 2017 Sept 2017 Oct 2017 Nov 2017 Déc 2017 Janvier 2018 Fév 2018 Mars 2018
Nombre de nouveaux cas 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
  Avril 2018 Mai 2018 Juin 2018 Juillet 2018 Août 2018 Sept 2018 Oct 2018 Nov 2018 Déc 2018 Janvier 2019 Fév 2019 Mars 2019
Nombre de nouveaux cas 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
  Avril 2019 Mai 2019 Juin 2019 Juillet 2019 Août 2019 Sept 2019 Oct 2019 Nov 2019 Déc 2019 Janvier 2020 Fév 2020 Mars 2020
Nombre de nouveaux cas 0 0 0 0 0 0            

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM)

Qu’est-ce que le Staphylococcus aureus (staphylocoque doré) résistant à la méthicilline (SARM)?

Le SARM est un type de bactérie staphylocoque (c.-à-d., un microbe) qui résiste à de nombreux antibiotiques courants, mais qui n’est toutefois pas résistant à tous les antibiotiques. Les Staphylococcus (ou staphylocoques) vivent souvent sur la peau ou dans la muqueuse du nez, sans causer de problèmes de santé (on parle alors de colonisation). La plupart des personnes qui portent le SARM sur la peau ou dans le nez n’ont pas d’infection et ne tombent pas malades.

Que fait le Royal pour minimiser le risque d’infection à SARM dans ses établissements?

Une bonne hygiène des mains (c.-à-d., se laver les mains soigneusement et souvent) est le moyen le plus efficace de prévenir la propagation des maladies infectieuses comme le C. difficile. Le Royal s’engage donc à promouvoir l’hygiène des mains dans le cadre des soins aux clients. Nous mettons à disposition des désinfectants pour les mains à base d’alcool ainsi que de l’eau et du savon à l’échelle de nos établissements pour que le personnel, les clients et les visiteurs puissent s’en servir. Nous suivons également les conseils du programme Lavez-vous les mains de l’Ontario, y compris les activités de formation du personnel et de vérification des pratiques en matière d’hygiène des mains.

Pour en savoir plus, consultez la Fiche d’information pour les clients atteints du SARM.

  Avril-Juin 2017 Juillet-Septembre 2017 Octobre-Décembre 2017 Janv-Mars 2018 Avril-Juin 2018 Juillet-Sept 2018 Oct.-Déc 2018 Janv-Mars 2019 Avril-Juin 2019 Juillet-Sept 2019
# de nouveaux cas 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Enterococcus résistant à la vancomycine (ERV) 

Qu’est-ce que l’Enterococcus résistant à la vancomycine (ERV)?

Les entérocoques sont des bactéries que l’on trouve normalement dans les intestins d’une personne. Ces bactéries peuvent parfois causer une infection. La vancomycine est un antibiotique utilisé pour traiter les infections causées par les entérocoques. Une souche de bactéries entérocoques connue sous le nom d’Enterococcus résistant à la vancomycine (ERV) a développé une résistance à la vancomycine.

Que fait le Royal pour minimiser le risque d’infection à ERV dans ses établissements?

Une bonne hygiène des mains (c.-à-d., se laver les mains soigneusement et souvent) est le moyen le plus efficace de prévenir la propagation des maladies infectieuses comme le C. difficile. Le Royal s’engage donc à promouvoir l’hygiène des mains dans le cadre des soins aux clients. Nous mettons à disposition des désinfectants pour les mains à base d’alcool ainsi que de l’eau et du savon à l’échelle de nos établissements pour que le personnel, les patients et les visiteurs puissent s’en servir. Nous suivons également les conseils du programme Lavez-vous les mains de l’Ontario, y compris les activités de formation du personnel et de vérification des pratiques en matière d’hygiène des mains.

Pour en savoir plus, consultez la Fiche d’information pour les clients atteints de l’ERV.

  Avril-Juin 2017 Juillet-Sept. 2017 Oct-Déc. 2017 Janv-Mars 2018 Avril-Juin 2018 Juillet-Sept. 2018 Oct-Déc 2018 Janv.-Mars 2019 Avril-Juin 2019 Juillet-Sept. 2019
Nombre de nouveaux cas 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Respect de l'hygiène des mains 

Pourquoi l’hygiène des mains est-elle si importante?

L’hygiène des mains est une pratique importante que doivent respecter les fournisseurs de soins de santé et qui a des répercussions significatives sur la réduction de la propagation des infections dans les hôpitaux. L’hygiène des mains est une autre façon d’envisager la sécurité et les soins aux clients, et tout le monde doit y participer – les clients, les visiteurs et les fournisseurs de soins de l’hôpital.

Nous avons mis en place un certain nombre de pratiques pour aider à prévenir et à lutter contre les infections, notamment un programme complet d’hygiène des mains. Tous les hôpitaux de l’Ontario sont tenus d’afficher leurs taux annuels de respect de l’hygiène des mains afin de promouvoir la responsabilisation et la transparence au sein du système de santé.

Que fait le Royal pour améliorer les pratiques d’hygiène des mains?

L’hygiène des mains concerne tout le monde à l’hôpital, y compris les clients. Le nettoyage des mains est l’un des meilleurs moyens pour vous et votre équipe de soins de prévenir la propagation de nombreuses infections. Les clients et leurs visiteurs doivent également prendre l’habitude de bien se laver les mains en entrant et en sortant de la chambre d’un client.

Nous mettons à disposition des désinfectants pour les mains à base d’alcool dans des endroits stratégiques et donnons de l’enseignement à l’ensemble du personnel en suivant le module de formation Lavez-vous les mains du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. De plus, nous fournissons des petits flacons de désinfectant portatifs au membres du personnel pour qu’ils puissent les transporter avec eux et se laver les mains partout et en tout temps.

  Avril 2017-Mars 2018 Avril 2018-Mars 2019
Avant le contact avec un client ou son environnement 88% 89%
Après le contact avec un client ou son environnement 91% 87.5%