À propos des recherches cliniques

Il est souvent essentiel que nos chercheurs travaillent en étroite collaboration avec les personnes atteintes de maladie mentale afin de mieux comprendre ces maladies.

Les recherches menées à l’Institut de recherche en santé mentale (IRSM) du Royal dépendent en grande partie des bénévoles de la communauté, qui sont des partenaires importants dans les études cliniques qui y sont effectuées.

Ces études ou essais cliniques aident les chercheurs à mieux percer les mystères du cerveau humain, ce qui peut mener à de nouvelles façons efficaces de prévenir, dépister, identifier, gérer et traiter la dépression et les maladies connexes.

Aidez-nous à améliorer les soins de santé mentale au Royal et dans le monde entier : participez à des études de recherche dès aujourd’hui.

Qui peut participer à une étude clinique?

Nos chercheurs recrutent des bénévoles en santé et des personnes atteintes de maladie mentale pour mener leurs études.

Pourquoi les gens participent-ils à des études cliniques?

Les bénévoles en santé disent souvent qu’ils participent pour aider les autres, contribuer à l’avancement de la science et aider à façonner l’avenir des soins de santé mentale.

Les bénévoles atteints de maladie mentale participent également dans le but d’aider les autres et de contribuer à façonner l’avenir des soins de santé mentale. La participation aux études de recherche peut aussi permettre aux patients d’accéder aux plus récents traitements de pointe, de jouer un rôle plus actif dans leurs propres soins de santé mentale et, dans certains cas, d’essayer une nouvelle option thérapeutique qui pourrait compléter leur traitement actuel.

En quoi consiste une étude clinique?

Les recherches cliniques peuvent prendre plusieurs formes. Par exemple, on peut vous demander de remplir un questionnaire ou un sondage, ou encore de participer à l’essai clinique d’un médicament ou d’un appareil.

Nous recrutons également des participants pour mieux comprendre les options de traitement non pharmaceutiques et non effractives, par exemple des études d’imagerie cérébrale, des programmes d’exercice aérobique, des thérapies cognitives utilisant des technologies de réalité virtuelle et plus encore.

Les études cliniques sont-elles sécuritaires?

Les études cliniques menées au Royal sont étroitement surveillées et réglementées afin d’assurer la sécurité de tous les participants.

Chaque étude clinique est examinée de près par notre Comité d’éthique de la recherche (CÉR) pour s’assurer qu’elle respecte et protège le bien-être des participants. 

Notre CÉR adhère aux trois principes directeurs de l’Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains :

  • Le respect des personnes
  • La préoccupation pour le bien-être
  • La justice
Qu’est-ce que le consentement et comment cela fonctionne-t-il?

Selon le principe de la recherche éthique, les participants doivent donner leur consentement éclairé, volontaire et continu. On parle de consentement éclairé quand une personne qui accepte de participer à une recherche comprend en quoi la recherche consiste et ce que les chercheurs attendent d’elle. De plus, la personne doit comprendre les risques et les avantages possibles de sa participation. 

Toutes les études de recherche clinique du Royal demandent un consentement volontaire, ce qui signifie que les gens acceptent de participer sans aucune pression et qu’ils peuvent retirer leur consentement en tout temps.

Par exemple, vous pouvez consentir à participer à une étude de recherche au début, mais ensuite changer d’avis. Si vous changez d’avis et que vous ne souhaitez plus participer à n’importe quel moment que ce soit, vous pouvez arrêter. Vous n’aurez pas à donner la raison pour laquelle vous avez changé d'avis.

Comment participer à une étude clinique?

Si vous souhaitez participer à une étude particulière, vous pourriez en discuter avec votre médecin lors de votre prochaine visite pour déterminer si vous êtes admissible. Dans le cas de certaines études, les participants peuvent simplement s’inscrire eux-mêmes.

Cliquez ici pour voir la liste des études en cours recrutant des participants.

Les personnes intéressées à en savoir plus sur les possibilités de recherche peuvent également s’inscrire en tout temps au registre de recherche pour participants bénévoles (formulaire d’Autorisation de contact pour le registre de recherche) afin que nous puissions communiquer avec vous au sujet des prochaines possibilités de recherche auxquelles vous pourriez être admissible. 

Si vous avez des questions ou que vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la participation aux recherches cliniques, communiquez avec Tammy Beaudoin

Je ne veux pas participer à une étude de recherche ou je ne suis pas admissible. Est-ce qu’il y a d’autres façons de participer?

Il y a plusieurs autres façons de participer aux recherches cliniques du Royal.

Dans le contexte actuel de la santé mentale, les chercheurs se tournent régulièrement vers les patients, les familles et les membres de la communauté pour obtenir un aperçu des questions de recherche les plus importantes auxquelles il est essentiel de répondre et des lacunes actuelles en matière de traitements.

Pour participer à la recherche, vous pourriez également siéger à un comité ou groupe consultatif, ou encore aider les chercheurs à élaborer des idées d’études de recherche.

La première étape est de vous inscrire au registre de recherche du Royal. 

Comment puis-je en savoir plus?

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations ainsi que des ressources sur les recherches cliniques au Royal.

Smiling researcher

Aidez-nous à améliorer les soins de santé mentale

Vous voulez participer à nos recherches, mais vous n’êtes pas admissibles à nos études actuelles?